logo

Battre la campagne, le meilleur du pire

De coups de théâtre en scandales, ces six derniers mois ont été ébouriffants pour les dessinateurs de Battre la campagne. Bouquet final de cette opération menée en partenariat avec Mediapart et Arte Info, voici notre sélection parmi plusieurs centaines de dessins : les plus corrosifs, pertinents ou décalés. Si vous avez loupé un épisode, c’est l’occasion de revivre avec humour une campagne hors-norme.

- 16 novembre 2016 : Emmanuel Macron annonce son intention de se présenter.

- 20 novembre : Alain Juppé et François Fillon sont qualifiés pour le second tour de la primaire de la droite et du centre.

- 27 novembre : François Fillon l’emporte à 66,5% contre 33,5%.

- 1er décembre : François Hollande annonce qu’il ne sera pas candidat.

- Décembre : la gauche se lance dans les préparatifs de sa primaire.

- Emmanuel Macron confirme qu’il n’y participera pas.

- D’autres se bousculent pour être de la partie.

- Et pendant ce temps-là ...

- À la rentrée, les visions du monde des candidats en lice se précisent :

- Tandis que les sondages se rendent indispensables…

- 22 janvier : date du premier tour de la « primaire citoyenne de la Belle Alliance populaire »

- Mercredi 25 janvier : premier épisode du « Pénelopegate » dans le Canard Enchaîné

- 29 fin janvier : Benoît Hamon bat Manuel Valls lors du second tour de la primaire.

L’un jubile :

L’autre fulmine :

- Mercredi 1er février : Nouvelles révélations du Canard Enchaîné dans l’affaire Fillon, les sommes perçues par sa femme et deux de ses enfants atteignent le million d’euros.

- Son équipe prend les choses avec philosophie :

- Ou …

- Mais certains dans son camp évoquent déjà l’idée d’un remplaçant.

- Dimanche 5 février : Jean-Luc Mélenchon dégaine son hologramme.

- Pendant ce temps-là, le plus jeune des candidats poursuit son petit bonhomme de chemin

- D’autres se démènent pour faire parler d’eux.

- 2 mars : Emmanuel Macron met fin au suspens.

- Au PS certains soutiens commencent à vaciller ...

- D’autres ne doutent plus ...

- Les révélations sur François Fillon continuent...

- Le 14 mars, le candidat est mis en examen.

- Le 23 mars, dans l’Emission Politique il dénonce un complot fomenté par le « cabinet noir de l’Elysée. »

- Mardi 4 avril : jour de débat entre les 11 candidats.

- Début avril : Mélenchon s’envole dans les sondages…

- …et Benoît Hamon plonge

- 23 avril : les résultats du premier tour tombent.

Et font des déçus dans chaque camp :

Chez Hamon et Mélenchon :

- Déçus parmi les déçus les insoumis sont indécis

- La campagne se poursuit sur le terrain des idées

- des idées plus ou moins précises...

- 3 mai : vient le débat entre les deux finalistes.

- Dimanche 7 mai 20 h : Emmanuel Macron l’emporte avec 66,10 % contre 33,90 % des voix

- Le plus jeune président de la République fête sa victoire au Louvre

- Avant la passation de pouvoir, son prédécesseur lui envoie ses encouragements.

Dessins de Aurel, Thibaut Soulcié, Loïc Sécheresse, Jean-Cristophe Mazurie, Bernko, François Ravard, Stéphane Trapier, Hervé Bourhis

Pour lire La Revue Dessinée en version papier et soutenir le travail de la rédaction, abonnez-vous ! http://www.larevuedessinee.fr/s-abonner